Rechercher

Magie... au 17 août 2021

Après le lion, place à la journée internationale du Chat Noir.

Pauvres petites bêtes à mauvaise réputation. Cela m'a inspiré une émission dédiée à la magie, à l'obscur, l'invisible, les superstitions...


Noémie Rhéa – Ensorceleuse Anne Sylvestre - Une sorcière comme les autres Pomme – Sorcières

gif

Rita Mitsouko – La sorcière et l'inquisiteur Céline Dion – Prière païenne Le Grand Orchestre du Splendid – La salsa du démon

Bertrand Cantat – Amie Nuit Emily Loizeau – Songes Pierre Rapsat – Les rêves sont en nous Mecano – Hijo de la luna Noémie Rhéa – Sans condition Alfa Rococo – les choses invisibles Django Reinhardt - les yeux noirs




Et puisque cette semaine est dédiée aux superstitions et à la sorcellerie, pour ma chronique littéraire j'ai eu envie de vous parler d'un autre romand de Paolo Coelho.

J'aurais pu vous parler du Pèlerin de Compostelle ou encore de La sorcière de Portobello (oui, j'ai lu beaucoup d'ouvrage de l'auteur quand on aime…) mais j'ai choisi Brida.


Brida est une jeune femme irlandaise, qui, depuis toujours est attirée par la magie. Elle arrive à un moment de sa vie où elle doit faire face à son destin et choisir les chemins qui sont les meilleurs pour elle.

Elle rencontre un magicien qui l'initie à l'introspection au cours d'une étrange cérémonie, une nuit, au milieu des bois. Elle rencontre également une sorcière, Wicca, qui deviendra son professeur.

On parle de tradition de la lune, de tradition du Soleil et puis et surtout, on parle d'Amour. Celui avec un grand A. Celui qui transcende le reste. Et de la recherche de son Autre Partie.

D'autres y mettront les mots alter-ego, ame-soeur, âme-jumelle... à chacun son vocabulaire, ses références.

Dans ces thématiques, chères à Coelho, que sont la philosophie, la spiritualité à l'Amour, Brida part en quête d'elle-même et brave les épreuves que la vie met sur son chemin.

Ce roman initiatique raconte son parcours.

Certains diront que Coelho ce n'est pas de la littérature. Pas de la Grande littérature du moins. C'est facile, attendu.

Oui peut-être. Peut-être pas. Qu'importe.

Moi, très personnellement, ce que j'aime quand je lis (écoute de la musique, regarde un film,,…) c'est le voyage. Quand l'auteur m'embarque dans son histoire, son univers,… et si mon corps vibre alors, c'est gagné.

Avec Brida le corps a vibré mais le cœur et l'âme aussi. Je l'ai lu, puis relu … La dernière fois, en refermant le bouquin, j'ai écrit une chanson, tout de go, comme ça.

Et Sans Condition est née.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout